Choisir son vernis marins et préparer ses bois

La navigation sur bateaux classiques et traditionnels exige en amont un entretien très rigoureux de son bâtiment. Un des passages obligés et quasi annuel est le vernis.

Cet article vous donnera quelques conseils pour bien choisir votre vernis, bien préparer vos bois et optimiser la durée de vie de ce qui protégera votre navire.

vernis marins

“Choisir son vernis”

Pour commencer voici une liste non exhaustive des différents “types” de vernis.

– Les vernis techniques sont des vernis à base de solvant. Ils peuvent être mono ou bi-composants. Les mono-composants sont destinés aux bois classiques afin de garder une élasticité. Les bi-composants sont beaucoup plus résistants mais n’ont pas de souplesse. Ils sont conseillés pour le contre-plaqué.
 Les vernis écologiques sont en phase aqueuse, c’est à dire à base d’eau. Ils peuvent être mono ou bi-composants. Ils sont plutôt utilisés pour l’intérieur car il n’y a pas d’émanation de solvant.
– L’enduit Coelan est un enduit transparent très résistant, qui reste souple et qui laisse respirer le bois. Utilisé pour les bois qui travaillent beaucoup, il a une durée de vie très longue.
– Les saturateurs sont des huiles destinées aux bois exotiques (type teck).
– Les lasures sont des protections opacifiantes et teintantes. Elles permettent de donner à votre bois la couleur que vous souhaitez.

Le bois a une beauté naturelle. L’application d’un vernis ou d’une huile améliorera cette beauté et protégera aussi le bois contre les attaques atmosphériques. Si le bois contient plus d’humidité, la flexibilité augmentera.

Un vernis bi-composant (Poly-uréthane) fournit une élasticité insuffisante par rapport aux mouvements du bois. Sur des surfaces raides ce vernis formera tôt ou tard des fentes et n’est donc pas recommandé. Un système bi-composant est plus indiqué pour le contre-plaqué marine qui est plus stable.

En général, les surfaces sujettes à passage intensif (les ponts et les bords d’écoutilles) nécessitent plus de réparation et d’entretien. Sur ces surfaces, des systèmes bi-composants offrent une plus grande résistance aux rayures.

Un vernis mono-composant au contraire est plus élastique et peut donc être appliqué aussi bien sur des supports contre-plaqués marine ou bois.

La réparation et l’entretien de ces systèmes bi-composants sont plus difficiles que pour un système mono-composant.

“Préparer ses bois”

Un fois le vernis choisi, il faut préparer ses bois afin d’avoir une meilleure adhérence du vernis.

Le bois est un produit naturel qui se dégradera en milieu humide, salin et en présence d’UV. Cette attaque biologique (pourrissement) a lieu essentiellement avec une température de 25°C. L’humidité maximum du bois, ne doit pas dépasser 13%. Etre certain que le bois est sec et dégraissé. Les types résineux, huileux, comme le pin d’Oregon et le pin doivent être bien dégraissés avant la mise en vernissage.

80% du résultat final dépend de la bonne préparation de la surface à traiter.

Que faire en cas de pourrissement du bois ?

Découpez largement, dans le bois sec, les parties abîmées du bois. Préparer une nouvelle pièce de bois adaptée. Passez une pré-couche sur toutes les zones ayant besoin d’être réparées, avec de la résine époxy et collez solidement le morceau de bois dans la zone de réparation. Laissez sécher et poncez la zone de réparation jusqu’à obtenir une surface lisse.

vernis marins

“L’entretien des vernis”

Tous les vernis quelle que soit leur qualité doivent être entretenus. Lorsque qu’il y a une perte de brillance, il est temps d’agir, si vous reportez l’entretien cela peut amener une détérioration plus importante comme des craquèlements ou même un décollement complet du système de vernis. Pour conserver le système de vernis en bon état, appliquez deux ou plusieurs couches supplémentaires.

En cas de perte de brillance 

Si le système de vernis existant est toujours intact, adhère et sans fissure, il vous suffit de le dégraisser avec un produit spécialisé ou de l’alcool dénaturé puis poncez avec de l’abrasif à sec grain 280/360 et appliquez deux ou plusieurs couches de nouveau vernis.

En cas de perte de brillance et légères fissures 

Cela indique un entretien négligé, le système de vernis n’offre pas une protection suffisante (UV). Dans ce cas, dégraissez avec un produit spécialisé ou de l’alcool dénaturé, poncez la surface bien en profondeur avec du P220/280 jusqu’à ce que les fissures et craquèlements soient poncés puis appliquez au moins 4 nouvelles couches de vernis.

En cas de vernis en mauvais état 

Un système de vernis abîmé avec une mauvaise adhérence doit être retiré par un ponçage grossier au pistolet à air chaud et raclette tranchante. Les tâches érodées peuvent être traitées avec un produit nettoyant ou blanchissant. Laver minutieusement la surface avec de l’eau douce pour retirer tout résidu. Laisser la surface sécher. Pour finir appliquez à nouveau un système de vernis complet avec une épaisseur de film suffisante.

Si vous souhaitez davantage d’informations  concernant les vernis n’hésitez pas à nous contacter.

About the author

Administrateur

14 Comments

Leave a comment
  • Le choix des vernis dépend de ses moyens et du résultat que l’on veut obtenir. Un vernis à deux composants sera imbattable mais plus cher. L’application au pistolet donne le meilleur résultat.
    Les lazures sont à éviter, à mon avis une perte de temps.

    • Bonjour,
      Oui en effet cela dépend des moyens financiers mais humain également (le temps à passer). Le vernis à bi-composant ne sera pas le meilleur choix suivant le type de bois. Sur un bordé classique, il vous faudra un vernis plus souple afin d’éviter les fissures lorsque le bois joue.
      Pour une très bonne finition, il faut du temps !!

  • Bonjour,

    Étant en création d’une chambre parentale, avec réalisation d’une salle d’eau, je me pose la question de la protection d’une poutre apparente contre l’eau et l’humidité (la poutre en question rentre dans la douche italienne). Quel produit me conseilleriez-vous pour une protection imperméabilisante et durable ?

    D’avance merci de votre aide.

    Jean-Philippe

    • Bonjour,

      Si vous souhaitez faire des joints étanches il faudra utiliser du Coelan. Pour une simple protection contre l’eau, vous pouvez prendre le Woodskin ou bien un vernis classique du type Epifanes.

      Bien cordialement

      L’équipe A l’Abordage

  • Je souhaite remettre l intérieur d un spas en bois ( Spa dealers ) avec un vernis bi composant
    Que me conseillez vous comme produit?
    Le spa est monté comme un pont de bateau avec des joints caoutchouc .
    Cordialement

  • Bonjour,
    J’espère avoir réponse à mes questions et que ça soit réalisable.
    Je souhaite rénover le bois que j’ai sur mes façades de maison. Le bois posé est un “Contre-plaque Bois marine”. J’aimerai vous demander si ce que je veux faire est une bonne idée et que me conseillez vous ?

    Après ponçage du bois, j’hésite entre une lasure ou directement un vernis marin (lequel des vernis marin est bon ?) et puis je me demande si je dois ajouter une couche de résine époxy.

    Merci par avance

    • Bonjour,

      Sur du contre plaqué vous pouvez mettre un vernis bi-composant qui sera plus dur que le monocomposant. Dans ce cas je vous conseille le vernis Epifanes bi-composant polyuréthane brillant. Vous pouvez mettre le satiné mais il va résister moins bien aux UV.

      La lasure pourrait être une bonne solution car l’entretien est plus facile. En revanche, il sera moins résistant dans le temps. Si le CP est vieux, vous pourrez prendre une lasure teintée afin de lui donner une couleur (type acajou, chêne …).

      Si vous choisissez la solution vernis PU, vous pourrez mettre en dessous une couche d’epoxy afin de protéger au mieux votre bois.

      Bien cordialement

      L’équipe d’A l’Abordage

      • Bonjour
        Encore merci pour votre conseil.
        Je vais opter pour le vernis PU.

        Pour m’assurer que j’ai bien compris ce que vous m’avez proposé.
        Je récapitule :

        1 – Ponçage du bois (enlever l’ancien vernis marin)
        2 – une couche d’epoxy
        3 – Vernis PU (combien de couche vous me conseillez ?)

        Est ce bien cela ?

        Bien cordialement

  • Bonjour,

    Je voudrais rénover le safran et la derive d’un optimiste que j’ai acheté récemment. Quel type de vernis dois-je utiliser?

    Cordialement

  • bonjour je recherche un vernis pour mettre sur des cochonnets de pétanque.
    on m’a conseillé un vernis marin ..
    pourriez vous m’orientez vers un vernis assez résistant contre les chocs ? car en partie les cochonnets vont en prendre , me faut donc un vernis qui, une fois sec soit trés dur…
    des vernis bateaux marque V33 sont trop souple.. les vernis saute a chaque impact !
    merci d’avance pour votre aide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2013. Created by A l'Abordage.