Comment réaliser un bon vernissage ?

Réussir son vernisRéussir le passage de vernis sur son bateau dépend en grande partie de la préparation du support qu’il faut systématiquement poncer, dépoussiérer et dégraisser.

Préparation du bois :

En fonction de l’état de votre vernis, vous avez plusieurs solutions qui s’offrent à vous. S’il s’agit simplement de passer une nouvelle couche à cause de l’usure, il vous suffit de poncer légèrement l’ancienne couche à l’aide d’abrasif grain 400. Puis d’appliquer une nouvelle couche de vernis bi-composant de préférence.

Si plusieurs anciens vernis doivent être éliminés, un grattoir ou un pistolet à air chaud  seront vos meilleurs outils. Ensuite, en règle générale, poncez avec un abrasif gros grain de 80 suivi par un 100/120 et enfin un 180/220.

Travail mécanique ou manuel :

Privilégiez le travail purement manuel afin de contrôler le résultat en finesse. Afin de ne pas creuser et éviter les irrégularités dans le bois, la feuille abrasive doit être placée sous une cale en bois.préparation du bois

Bois neuf :

Sur un bois neuf, il est important de travailler dans le sens du veinage car certains bois tendres peuvent laisser apparaître des rayures noires une fois le vernis passé.

Les angles :

Au niveau des angles vifs, l’épaisseur du film est souvent insuffisante. Des traces grises apparaissent régulièrement, le long des arêtes même si vous avez passé de nombreuses couches. Pour éviter d’avoir ce problème la solution est de “casser” systématiquement les angles à l’abrasif afin de les arrondir.

La poussière :

Lors du ponçage une quantité importante de poussière se dégage. Sur et autour de la surface, il est important de régulièrement aspirer. Vous pouvez également l’isoler à l’aide de rideaux en polyane ou autres équipements équivalents. Afin d’éliminer au maximum la poussière de ponçage, il est important de lui laisser le temps de retomber, pour cela attendez au moins une journée avant de passer le vernis. Un nettoyage à l’eau supprimera une grande partie de la poussière cependant toute l’humidité devra être éliminée avant de passer la première couche de vernis.

Le dégraissage :

Pour le dégraissage, utilisez un solvant à évaporation ou des produits spécialisés type dégraisseur. L’acétone est  à proscrire car elle laisse parfois des traces nuisibles au tendu du vernis.

Le passage du vernis :passage du vernis

Les vernis doivent être réalisés avant les peintures. En superposant légèrement la limite des deux finitions, vous garantissez l’étanchéité et la continuité du revêtement. Le travail doit se faire par petites surfaces en appliquant une petite quantité à chaque fois afin d’éviter les coulures. Un pinceau de qualité doit être utilisé, évitez les pinceaux jetables premiers prix qui ont tendance à perdre leurs poils.

Pour une formulation dure Epifanes PU, deux ou trois couches sont un absolu minimum. Six à neuf doivent être appliquées dans le cas d’un vernis tendre type Epifanes Monocomposant brillant ou Le Tonkinois.

vernis réussitSur toutes les boites de vernis vous pourrez retrouvez des consignes de dilution selon le matériel utilisé ainsi que le temps de séchage et de recouvrement : respectez scrupuleusement ces consignes sinon vous risquez de gâcher votre finition. L’application se fait toujours dans le même sens afin de maintenir un bord humide qui servira de départ aux nouvelles passes, rendant ainsi invisible la reprise. Pour la même raison le travail ne doit en aucun cas être interrompu, assurez-vous que vous aurez le temps de tout finir sinon vous allez laisser des démarcations.

Pièces de formes complexes : 

Pour les pièces complexes, la zone de travail doit être détourée à l’aide d’un ruban de masquage qui sera retiré avant le séchage complet du vernis.

Entre chaque couche un égrenage à l’éponge abrasive permet d’éliminer les imperfections comme la poussière ou les bulles.

Le travail au pistolet :

Mis à part pour des petites pièces indépendantes le travail au pistolet est très difficile à mettre en place sur le bateau. En effet, avec ce système vous êtes dans l’obligation de protéger toutes les surfaces non vernies ce qui vous rajoute un temps de travail considérable.

Si vous devez travailler à l’extérieur, évitez les jours de vent fort ou de forte chaleur. Un séchage trop rapide du vernis laisse les traces de pinceau et ne donne pas un rendu propre.

About the author

Administrateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2013. Created by A l'Abordage.